Workshop Gyotaku

« Gyotaku » littéralement empreinte de poisson.
« Gyo » désigne le poisson et « Taku » signifie empreinte,
C’est au Japon qu’apparaissent les premiers Gyotaku, au milieu 19em siècle, après qu’un pécheur eu l’idée de faire l’empreinte du poisson qu’il venait de pécher afin
d’en conserver la trace.
Cette technique permettant traditionnellement aux pécheurs d’immortaliser leurs plus belles prises s’est perpétuer jusqu’à aujourd’hui, pour devenir une pratique
artistique à part entière à laquelle de nombreux artistes contemporains tels Miquel Barcelo ou Pierre Alechinsky se sont essayée.

Workshop animé par Thierry Thomassinimg190 img193