Jean-Luc VERNA

En perpétuel aller-retour entre l’extinction et l’éblouissement, Jean-Luc Verna détourne la vie pour dire la vie.