« Les plis obscurs »