ROUE LIBRE

Espace GRED présente :

ROUE LIBRE

Vernissage le 27 mai 2016 à 18h

Exposition du 28 mai au 26 juin 2016

Nocturne-finissage le 25 juin.

 

 

« Roue libre » est une séance de discussion ouverte dont la fermeture n’est pas prévue. Avec Fanny Lavergne, Remi Lesterle, Tristan Ligen, nous échangeons sur nos trajectoires, nos dérives, alternés entre débrayage et embrayage, entre force et friction, entre liberté d’une roue et contraintes imposées par son axe de rotation.

« Maintenant tu appuies sur l’embrayage. Tu coupes la transmission de l’élan. Tu entres en roue libre. Tu n’es plus entraîné. Tu n’es plus dirigé. Tu n’es plus contrôlé. Tu es libre d’avancer… Le temps d’épuiser la force restante… »

Jo Te-Jung Chen

 

 

Roue Libre

 

Balayer le temps suspendu et se livrer aux instants fugitifs de lâcher-prise, pour Fanny, la contrainte est dans le présent et la liberté ailleurs. Ailleurs, dans une propension vers la destruction, un inévitable écroulement de l’être face à l’érosion du temps ? Ailleurs, dans une volonté de résister à la force centrifuge, une lutte gracieuse d’enracinement soumis à des siècles d’ouragans ?

Alors que Remi construit. Construire un système pour laisser s’échapper cette construction. Programmer des pistes sonores pour en extruder d’instables déraillements de sensation. Librement, nos sens sillonnent dans ce terrain de contingences.

Il n’est pas question, pour Tristan, de déconstruire l’édifice mais plutôt d’y provoquer des fissures de raisonnement. L’introduction de l’étrangeté dans l’appréhension d’un système suffirait à en ébranler la logique. Une autre potentielle liberté qu’il raconte silencieusement, aux passants.

 

Roue Libre: https://www.facebook.com/Roue.Libre.Gred/

_

Fanny Lavergne

Diplômée du Pavillon Bosio, école Supérieure d’Arts Plastiques de la Ville de Monaco, une école de scénographie avec les félicitations du jury en juin 2015, Fanny Lavergne est actuellement inscrite en post-diplôme au sein du Pavillon Bosio. Lauréate de la coupe individuelle et de la coupe par équipe Artagõn en 2015 avec la vidéo Sans Titre (2013), elle poursuit aujourd’hui ses recherches entre scène, arts plastiques et céramique dans l’atelier personnel que lui a attribué la direction des Affaires Culturelles de Monaco.

 

 _

_

Remi Lesterle

Touche à tout de l’informatique, le jeune artiste plasticien Remi Lesterle se définit lui-même comme un couteau-suisse du numérique. Titulaire d’un Master en école supérieure d’art plastique, il oriente sa recherche artistique vers l’interaction entre l’Homme et son environnement technologique. Dans son actualité récente, on peut noter l’intervention en tant qu’artiste auprès d’étudiants de l’école supérieure d’art plastique de Bourges lors des rencontres Bandits-Mages ou la création numérique d’un concept-car avec le jeune designer automobile Tom Barbagli.

 

 _

_

Tristan Ligen

Questionnant les codes de représentation et d’écriture, le travail de Tristan Ligen cherche à croiser les arts plastiques et la scénographie. Il considère cette dernière comme composante d’espaces où s’opèrent des déplacements physiques et intellectuels. Ses recherches plastiques autour des déplacements des corps dans l’espace, du paysage urbain et des relations entre l’usager et la cité, comme des échos aux écrits de Georges Pérec, prennent formes à travers dessins, gravures, installations et maquettes. Diplômé en art et scénographie et actuellement en post-diplôme au Pavillon Bosio, il vit et travaille à Paris.

 

 

 _

_

Jo Te-Jung Chen

Taïwanaise d’origine et toujours.

Commissaire d’exposition indépendante, Jo Te-Jung Chen est diplômée de l’Université Paris IV Sorbonne en art contemporain et commissariat d’exposition. Ses recherches portent sur la production d’oeuvres d’art contemporain dans les centres d’art, et sur les lieux alternatifs pour la culture. Elle questionne également la capacité d’intervention dans les secteurs socio-politiques par moyens artistiques, les circuits d’action, et le continuum des résultats. Enfin, elle explore, à travers la réalisation de projets d’exposition, les rétroactions réciproques entre commissaire et artiste.